Géonomie

DIGITALISATION DES MOBILITES URBAINES SOLUTIONS DE TRACKING ET OPTIMISATION DES PARCOURS Taille de l'entreprise : 3 employés Année de fondation : 2015

Développer des solutions d’aide à l’humain, que ce soit dans les déplacements ou simplement la vie quotidienne. Les technologies naissantes permettent de nouveaux usages, modes de consommation ou encore de vie. Systèmes d’analyse de données, de localisation, de marketing contextuel ou d’assistance : Géonomie a pour vocation de placer des liens entre le consommateur, le patient ou l’utilisateur avec l’environnement dans lequel il évolue. Interagir, partager, en temps réel, en tout lieu, à toute heure… L’expérience utilisateur n’a désormais pour limites que celles qui lui sont imposées. Première du genre en Europe, l’application Eskelias a pour objectif d’aider 80 % des personnes porteuses d’un handicap (moteur, mental) à se déplacer dans des conditions optimales, prenant en compte leurs demandes et besoins.

Antoine Bocqueho Géonomie

Antoine Bocqueho

CEO

« Passionné par les NTIC, je rêve d’un monde interactif, qui simplifierait la vie des gens. Je rêve que la technologie dont nous disposons soit avant toute chose au service de l’Humain. De ces rêves sont nés les principes d’Eskelias : apporter à tous une solution de guidage et d’assistance en tout lieu, à tout instant. »

Tony rocher Geonomie

Tony Rocher

Directeur général

« Le monde d’aujourd’hui parle beaucoup de handicap sans forcément avoir d’actions concrètes. Je trouve important, au siècle dans lequel nous vivons, de donner la possibilité aux personnes à mobilité réduite d’être acteurs de la vie économique et citoyenne sans que leurs contraintes physiques ou mentales ne soient des freins à ces droits qui font de nous des citoyens. »

Stephan Landre Ageona

Stephan Landré

Partenaire

“J’ai rejoint GEONOMIE dès sa création, enthousiasmé par le projet ESKELIAS qui dès ses prémices a résonné en moi bien au-delà de l’aventure technologique ou entrepreneuriale. En effet, à plus de 50 ans c’est pour moi une occasion de pouvoir faire bouger les lignes d’un monde qui se veut en mouvement mais feint d’ignorer les difficultés de déplacements de beaucoup de personnes.”